Comment se soigner avec des bols tibétains ?

Se laisser envahir par le son que dégagent les bols tibétains, se laisser « transporter », « voyager», « remplir » des vibrations, ce qui procure détente, relaxation.

Avec un bol tibétain, on peut se soigner soi-même, faire soigner un autre ou se soigner en groupe.

Bols tibétains: Se soigner soi-même

Après avoir pris le bol dans la paume de la main, le faire vibrer à hauteur du sternum et approcher le bol jusqu’à ressentir les vibrations qui vont opérer une stimulation de cette région.

Pratiquer de la même façon au niveau du cœur, de la gorge, du front, de l’occiput, du ventre.

Dans un premier temps, rester les yeux ouverts puis refaire l’expérience les yeux fermés afin d’être plus dans le « ressenti ». Différentes sensations suivant les zones du corps peuvent apparaître, notamment chaleur, soulagement, stimulation, également agacement, lourdeur, auquel cas changer de partie du corps.

Le bol peut être posé sur le ventre, la poitrine et on le frappe pour le faire sonner ; ou bien, on tourne avec la mailloche, dans le sens des aiguilles d’une montre, sur l’arête du bol afin de le faire « chanter », ce qui procure un massage vibratoire très riche et agréable.

Faire sonner le bol chaque jour, une ou plusieurs fois, dans différents lieux de la maison, a pour effet de nettoyer « vibratoirement », en même temps le corps et les lieux.

Sur l’autre

Créer une atmosphère calme, tranquille, lumière tamisée ou bien bougies.
La personne est allongée sur le dos, les yeux fermés afin d’être dans l’écoute et le ressenti. Faire « chanter » le bol doucement, en tournant le maillet sur l’arête du bol, de façon régulière, et inviter la personne à respirer profondément et se laisser envahir par les vibrations du bol.

Se déplacer avec le bol autour du corps de la personne. Une danse d’harmoniques s’effectue tout en laissant place à la fondamentale du bol.

Dans un second temps, il est possible de poser le bol sur le ventre de la personne et de le faire « chanter ». Les vibrations du massage s’opèrent ainsi et les harmoniques du bol déclenchent un lâcher-prise et se baladent dans les airs.

Petit à petit, s’approcher du corps de la personne et poser délicatement un bol près de la plante des pieds et le faire vibrer doucement afin de procurer un massage léger, régulier. Le corps, de par sa sensibilité, parle et dans la perception du « joueur », cela se sent.

Faire chanter le bol sans toucher le corps de la personne en Pratiquant un balayage.

Ce même procédé peut se pratiquer, la personne allongée sur le ventre, en commençant cette fois par la tête et en descendant jusqu’aux pieds, puis remonter des pieds à la tête.

Bols tibétains: Méditation à plusieurs

Plusieurs personnes, avec un bol chacun, peut faire sonner et chanter leur bol, l’une après l’autre, et créer, ainsi, une danse de sons et d’harmoniques. Au fur et à mesure, des « mariages » sonores se font tels un orchestre. Une rencontre vibratoire s’opère et procure un échange « riche » A « goûter »

Il est aussi possible et intéressant de faire est de remplir un bol d’eau et de le faire vibrer, une fontaine de gouttelettes s’en élève. Selon la taille du bol, celle-ci peut varier de hauteur.

C’est non seulement joli à regarder, mais cela produit des ions négatifs dont le cerveau est friand, Cela le détend, l’apaise.

(0)